Assurance crédit immobilier, vous pouvez peut être trouver mieux

Vous avez le sentiment que votre banque n’est pas particulièrement intéressante, en matière d’assurance crédit immobilier ? Sachez que de nombreux autres assureurs sont là pour vous proposer leurs produits, et ce grâce à la loi Hamon, qui a vu le jour en 2015, et qui propose aux consommateurs de profiter de nouvelles dispositions en la matière.

Jusqu’à maintenant, avait-on vraiment le choix ? On devait souscrire son assurance directement auprès de l’emprunteur, sans avoir la possibilité de modifier son choix par la suite.

Et aujourd’hui, les choses ont changé, pour le plus grand bonheur des consommateurs. Ceux-ci ont désormais un an pour changer d’assurance crédit immobilier s’ils le souhaitent, pour passer sur un contrat plus compétitif au niveau financier. Les cotisations sont donc moins importantes, et ce pour les mêmes garanties, une bonne manière donc de faire des économies au quotidien, tout simplement en profitant de ce nouveau droit.

Cette fameuse loi Hamon ne porte pas uniquement sur l’assurance crédit immobilier, on peut également l’utiliser à d’autres fins, notamment pour tout ce qui touche à la résiliation d’assurances en général.

Quelles sont les assurances concernées ?

Outre le fait qu’il soit possible de changer d’assurance crédit immobilier en cours de première année de souscription si l’on trouve mieux, on pourra également profiter de conditions plus intéressantes pour tout ce qui touche à la résiliation d’assurance habitation, moto, auto, ou santé. Si autrefois une reconduction tacite était en place, ce n’est plus le cas, et aujourd’hui on peut résilier n’importe quand dans l’année, pas exclusivement à l’approche de la date anniversaire de son contrat.

Cette nouvelle disposition touche donc tous les consommateurs, qui jusqu’alors étaient bloqués concernant leurs assurances, et devaient alors exclusivement se défaire de leur contrat deux mois avant la date anniversaire, absolument. En dehors de ce délai, rien n’était possible, et il fallait attendre l’année suivante.

Pour l’assurance crédit immobilier, mais aussi pour les autres types de contrat, la loi Hamon a donc apporté beaucoup aux consommateurs, qui aujourd’hui sont plus libres dans le choix de leurs assurances.